Une visite insolite à #Paris…

Le Mémorial de la Shoah, ça vous dit quelque chose?

L’hôtel Le Littré a eu la chance d’assister à une visite guidée du Mémorial de la Shoah jeudi dernier, grâce à l‘Office du Tourisme et des Congrès de Paris. Chaleureusement accueillis par le directeur, Monsieur Jacques Fredj, le groupe suit son charmant guide, Benjamin, qui nous contera l’histoire de cette institution européenne, empreinte d’émotion, de force et de tant de paradoxes…

Premier centre d’archives mondial sur les Juifs de la Seconde Guerre Mondiale, cet espace rassemble donc un mémorial depuis 1956, afin d’accompagner les familles des disparus dans leur quête de deuil; mais cet espace devient également un lieu culturel, tourné vers l’apprentissage et le savoir, centre officiel de formation à l’enseignement, ouvert au grand public.

LE MEMORIAL

Dès la porte passée, le Mur des Noms, imposant par sa taille et son symbolisme, nous coupe le souffle; imaginez plus de 76 000 noms de Juifs qui ont été déportés de France lors de la Seconde Guerre Mondiale, vers les camps d’extermination de Pologne et autres, gravés dans de la pierre de Jérusalem…

Au sein de la crypte, en dessous du parvis du Mémorial, se trouve une gigantesque étoile de David en marbre noir, érigée en mémoire des 6 millions de Juifs morts sans sépulture; en son centre brûle la flamme éternelle (faisant écho à la tombe du soldat inconnu sur la Place de l’Etoile à Paris). Puis suivent les livres des noms des disparus, une maquette du ghetto de Varsovie, construite uniquement grâce aux témoignages des survivants, ainsi qu’un fronton de bâtisse d’un camp de concentration, qui nous plongent littéralement dans le souvenir.

LE MUSEE

Puis vient la visite du musée: la première salle est consacrée à la représentation géographique du peuple Juif en Europe au 20e siècle. Sur le sol, une carte vous permet de situer les pays et les nombres d’individus Juifs résidant dans ces pays.

Les deuxième et troisième salles nous plongent dans le vif du sujet: respectivement la montée du nazisme et les camps d’extermination; la mise en marche de la « solution finale », les rafles, les conditions de vie dans les camps… tout ceci est décrit avec justesse grâce aux témoignages et grâce à tout ce qui a été consigné par écrit par l’armée allemande et les policiers français, sous le régime de Vichy.

Le saviez-vous? La Corse est le seul département français à n’avoir connu aucune dénonciation!

Ce qui est également étonnant, c’est la précision avec laquelle toute cette barbarie a été orchestrée: chaque déplacement est consigné, le nombre de personne, le sexe, l’âge, la destination, etc. Paradoxalement, chaque détail est inscrit et soigneusement conservé…

Puis vient la quatrième salle du musée, entièrement consacrée à la résistance et au remarquable courage des « Justes » (voir le Mur des Justes à l’extérieur du Mémorial); ces individus ont risqué leur vie et celle de leur famille pour protéger, accueillir chez eux ou aider de quelque manière que ce soit, une personne Juive menacée par la déportation.

Et enfin, le mémorial des enfants… les dernières images que l’on garde en mémoire sont celles de quelques 3 000 enfants, allant de 4 mois à la majorité, qui permettent de se rendre compte de ce qu’est un génocide: un processus d’extermination d’une population entière, sans distinction entre le sexe et l’âge… C’est ce qu’il faut retenir du but du Mémorial de la Shoah: il n’a pas été créé pour attrister les visiteurs mais pour faire prendre conscience au public de l’ampleur d’un génocide.

Profitez de votre visite du Mémorial de la Shoah pour en apprendre davantage sur les autres génocides de notre siècle: les génocides arméniens et tutsis.Voir le programme des expositions temporaires ici.

Meilleur moment conseillé par Benjamin: la nocturne du jeudi soir jusqu’à 21h 🙂 Et surtout, ne vous en privez pas: l’entrée est GRATUITE!

Ce contenu a été publié dans Expositions, Insolite. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *